Méditation 01

Publié le par Salzgeber Markus

Méditation sur la méditation d'abord: "Parle Seigneur, ton serviteur écoute". Cette phrase est tirée d’un épisode célèbre de l’Ancien Testament. C’est la réponse de Samuel à Dieu qui l’appelle.

Lors d'une méditation, on pourrait être tenté de se mettre dans l'attitude d'écoute de Samuel. Ceci était juste tant que notre mental n'était pas développé, mais aujourd'hui c'est à nous d'aller vers La Vie, L'Etre, Notre Destination (ou vers Dieu si l'on n'entend pas un être à l'extérieur de nous par ce mot). Comment ALLER vers, c'est où qu'il faut aller ? La destination est pour nous tous toujours différente, donc il n'y a pas de réponse plus précise que de dire que c'est justement lors d'une méditation que nous "voyons" où nous sommes et quelle est la prochaine étape de notre chemin.

Les obstacles ? Beaucoup. L'obstacle principal est que nous n'avons pas confiance, ou même que nous ne voulons pas admettre que ce chemin est clair et facile à trouver. Et bien sûr, nous pensons que nous n'aimerons pas ce chemin parce qu'il paraît fastidieux, demandant un effort. C'est tellement facile de dire que c'est difficile, qu'on n'y arrivera pas. Pensez aux enfants à certains moments de leur développement. Et que disons-nous aux enfants ?

Les réponses lors d'une méditation se composent donc de différents "niveaux": il y en a qui se limitent à ce que nous devons ou pouvons faire dans notre quotidien. Ce sont des messages très précieux parce qu'ils nous épargnent des actions inutiles, des détours, des erreurs. Quand nous allons rendre visite à un ami à l'étranger pour la première fois, nous étudions l'itinéraire: c'est la méditation. Nous pourrions aussi nous dire que nous savons où il habite parce que nous avons entendu parler de son domicile. Nous pourrions donc partir en pensant que ça doit être par là. Très probablement nous ne trouverons pas notre ami sans aide à certains moments et nous aurons perdu énormément de temps. Combien de fois disons nous que nous n'avons pas le temps de bien nous préparer. C'est comme si nous disions que nous n'avons pas le temps de méditer ...

L'autre "niveau" est l'envol vers la source, tout ce que nous avons en commun, la conscience de tous, de l'ensemble. Ici, nous "chargeons" les réponses essentielles. Il est clair que nous ne nous en rendons souvent pas compte puisque ces contenus sont au-delà de notre compréhension immédiate et concrète. Mais l'info passe, s'installe en nous et nous pouvons y puiser quand elle est appropriée. Et cette info qui s'installe en nous est toujours celle dont nous avons besoin, celle qui nous permet d'avancer dans notre vie sans encombre.

 

Publié dans Religions - croyances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article